Accueil Solutions pour l'avenir

PostHeaderIcon L’économie de la connaissance et le biomimétisme

( 9 votes )

Année: 2015

Durée: 29' 58''

Dans cette présentation, Idriss Aberkane, professeur à Centrale-Supélec et chercheur à Polytechnique et à Stanford, présente le concept d’économie de la connaissance. Il illustre ensuite ce nouveau paradigme avec plusieurs exemples décoiffants de biomimétisme. Cet enregistrement introduit rien de moins que le fondement d’une nouvelle Renaissance que notre société s'apprête à vivre ...

Comme le démontre l'orateur, si la croissance économique basée sur la production de biens physiques n’est plus possible dans un monde fini, une croissance infinie d’une économie de la connaissance est parfaitement envisageable. Une connaissance peut être partagée sans aucun coût pour celui qui la prodigue. Si la conjonction de biens physiques est additive, l’association de connaissances est multiplicative: une connaissance plus une seconde connaissance entraîne une nouvelle connaissance; 1 + 1 = 3 !

Pour illustrer la notion de biomimétisme, Idriss Aberkane utilise une métaphore: exploiter les ressources de la planète comme nous le faisons actuellement s’apparente à brûler les livres d’une bibliothèque pour se chauffer … Le temps  approche où une telle hérésie sera unanimement reconnue.

Source: Dailymotion - Audition de Idriss ABERKANE (chercheur, Ambassadeur de l'Unitwin/unesco) - CESE

Ecouter également Présentation de l'écologie industrielle, Le biogaz, énergie miracle !, 4 scénarios pour la société en 2050, Nicholas Georgescu-Roegen, économiste de génie

{enclose Economie_connaissance_biomimetisme.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Télécharger
Télécharger l'enregistrement Economie_connaissance_biomimetisme.mp317565 Kb
 

PostHeaderIcon L’hydrogène arrive-t-il enfin ?

( 5 votes )

Année: 2014

Durée: 56' 05''

Cette émission de Science Publique apporte de bonnes nouvelles concernant l’utilisation de l’hydrogène comme vecteur énergétique. L’hydrogène liquide sous haute pression contient 3 fois plus d’énergie que le gaz ou l’essence à poids ou volume équivalent. Il autorise une autonomie de 600 km pour une voiture électrique équipée d’une pile à combustible, avec un temps de “recharge” (remplissage du réservoir) de 4 minutes.

Les intervenants sont unanimes à reconnaître que la technologie de l'hydrogène est désormais fiable et sûre, même si la manipulation d'un élément aussi énergétique requiert des précautions.

L'hydrogène convient particulièrement bien au stockage et à la régulation des énergies renouvelables intermittentes comme le solaire ou l'éolien.

Enfin, les piles à combustibles sont disponibles en différentes tailles et peuvent équiper des vélos électriques, des appareils autonomes non connectés au réseau électrique, et, à terme, des ordinateurs, des téléphones portables, etc.

Source: France Culture, Science publique - Transition énergétique: L'hydrogène va-t-il finir par exploser ?

Ecouter également Jeremy Rifkin - la troisième révolution industrielle, Joël de Rosnay - La société fluide, L’énergie, fondement de notre société, Le biogaz, une énergie miracle !, L’énergie, conférence d’Etienne Klein

A visiter: le site de Pragma Industries

A voir: animation expliquant le fonctionnement de la pile à combustible, le vélo électrique fonctionnant à l'hydrogène

{enclose L_hydrogene_arrive-t-il_enfin.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Télécharger
Télécharger l'enregistrement L_hydrogene_arrive-t-il_enfin.mp332866 Kb
 

PostHeaderIcon Financer la transition écologique par la planche à billets

( 7 votes )

Année: 2013

Durée: 1 H 48' 43''

Cet enregistrement contient une conférence de Gaël Giraud, économiste, mathématicien et Jésuite. Gaël Giraud livre un véritable cours d’économie, rendu extrêmement abordable par la clarté et la pédagogie de ses explications. Son exposé aborde la situation économique en zone euro, avec un retour sur les causes de la crise, ainsi que les difficultés du secteur bancaire français. Il se termine par des propositions de sortie crise via le lancement de la transition énergétique, effort financé par une création monétaire non inflationniste.

La présentation de Gaël Giraud ne constitue pas simplement une énième analyse de la crise de la zone euro. L’économiste questionne de manière pertinente un certain nombre d’idées reçues: sans vouloir diminuer la responsabilité de la Grèce dans le déclenchement de la crise, il fournit des indices montrant que les Européens se sont eux-mêmes compromis en favorisant l’entrée de ce maillon faible dans l’euro. Mais plus important, le conférencier démontre que l’émission monétaire - la planche à billets - n’est pas nécessairement inflationniste.

La relation émission monétaire - évolution des prix constitue l’axe central de l’exposé de Gaël Giraud. Considérant l’état des finances publiques des pays européens, l’économiste conclut que la nécessaire conversion écologique de l’économie doit être financée par la planche à billets. Il explique pourquoi cela n’aurait pas d’impact inflationniste sur les prix.

Cet enregistrement contient des idées économiques novatrices qui méritent d'être soigneusement analysées, sans doute à travers une écoute multiple ...

Source: YouTube - L'illusion financière, Gaël Giraud

Ecouter également France, bientôt en déflation ?, Pour sauver l'Europe, supprimons l'euro, Jeremy Rifkin - la troisième révolution industrielle, La vision énergétique de Jean-Marc Jancovici, L’Europe avance en matière énergétique, Le cancer de la finance, Notre dépendance absolue envers le système bancaire

{enclose Financer_la_transition_ecol_par_la_pl_a_billets.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Télécharger
Télécharger l'enregistrement Financer_la_transition_ecol_par_la_pl_a_billets.mp389186 Kb
 

PostHeaderIcon Beaujeu, la première école de biodynamie en France

( 9 votes )

Année: 2013

Durée: 1 H 44' 46''

Cet enregistrement contient les deux émissions que Terre à Terre a consacrées à l’école de Beaujeu, la première école d’agriculture biodynamique en France. Crée par deux personnalités étonnantes, Suzanne et Victor Michon, anciens Résistants, un couple d'intellectuels et de philosophes au sens étymologique du terme, et active de 1983 à 1998, l’école a prodigué à quelques centaines d’étudiants d’âge et de provenance géographique variés un enseignement éclectique associant agroécologie, biodynamie, permaculture, phytothérapie, microbiologie des sols et philosophie steinerienne. Y prédominait l’esprit de don de la connaissance, sans recherche de profit.

La biodynamie, développée par Rudolf Steiner, considère l’exploitation agricole comme un organisme vivant. Comme on s’en rend compte à l’écoute des témoignages d’anciens élèves et d’enseignants, l’école de Beaujeu avait également pour résultat d’éduquer à la vie. Les personnes qui eurent la chance d’y étudier en revinrent transformées et redressées intérieurement.

L’expérience formatrice et éducative relatée ici montre un exemple d’institution en phase avec le renouvellement dont notre époque a besoin. Puissent ces témoignages favoriser ou faire naître des initiatives de même nature !

Source: Terre à terre - 19 jan 2013, L'école de Beaujeu et les précurseurs de la bio (1), Terre à terre - 26 jan 2013, L'école de Beaujeu et les précurseurs de la bio (2)

Ecouter également La permaculture, pour habiter durablement notre planète, Rudolf Steiner - donner accès au monde invisible, Le sol, une ressource à protéger, Entretien avec l'agroécologiste Pierre Rabhi,L'agroforesterie réenchante le paysage, Regards nouveaux sur l'arbre

A lire: Une agriculture du vivant : l'héritage de l'école de Beaujeu

A voir: courte vidéo pour faire connaissance avec Victor Michon

{enclose Beaujeu_premiere_ecole_biodynamie_France.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Télécharger
Télécharger l'enregistrement Beaujeu_premiere_ecole_biodynamie_France.mp349112 Kb
 

PostHeaderIcon La permaculture, pour habiter durablement notre planète

( 4 votes )

Année: 2013

Durée: 32' 09''

Cet enregistrement contient une interview extrêmement intéressante de Charles Hervé-Gruyer, un des rares spécialistes français en permaculture. Charles Hervé-Gruyer n’expose pas seulement les spécificités de ce nouveau paradigme agricole, mais il propose une vision cohérente et convaincante de ce que pourraient devenir nos sociétés développées à travers la création à large échelle de millions de micro fermes permaculturelles ...

La permaculture consiste en une exploitation hyper intensive d’une surface de sol restreinte, sans machines ni apport chimique issu du pétrole. Il s’agit de mettre au travail l’extraordinaire réseau de relations qui existent entre tous les petits organismes - bactéries, champignons, vers, insectes - qui fabriquent l’humus et rendent possible la croissance des plantes cultivées.

Charles Hervé-Gruyer compare l’agriculture moderne avec les pratiques primitives du néolithique: à cette époque, les sols étaient défrichés par le feu, puis abandonnés après quelques décennies d'exploitation. L'agriculteur d'aujourd'hui fait bien pire: il utilise 12 calories d'énergie fossile pour produire 1 calorie de nourriture, gaspillant des ressources que la nature a mis des dizaines de millions d'années à élaborer.

A contrario, une surface de 1000 m2 exploitée en permaculture produit autant qu’une suIperficie de 1 ha en maraîchage conventionnel, des rendements qui sont actuellement objet d’étude de l’INRIA et d’AgroParis Tech.

L’expérience de Charles Hervé-Gruyer lui permet de proposer un modèle de société dans lequel un grand nombre de personnes partageraient leur activité productive pour moitié entre une profession de spécialiste - informaticien, enseignant, fonctionnaire … - et l’exploitation d’une micro surface cultivée en permaculture, satisfaisant ainsi notre premier besoin vital qui est de se nourrir.

Source: Youtube - La Permaculture - Ré-cultivons des réponses simples! Interview avec Charles Hervé-Gruyer

Ecouter également Beaujeu, la première école de biodynamie en France, Le sol, une ressource à protéger, Quand les plantes provoquent l’émerveillement …, Entretien avec l'agroécologiste Pierre Rabhi, L'agroforesterie réenchante le paysage, Marcel Mazoyer nous parle des fondements de l'agriculture

A visiter: le site de Charles Hervé-Gruyer, le site de In-Spire-Life

A regarder ABSOLUMENT: une vidéo miraculeuse montrant un verger de Cocagne en permaculture au Québec ...

{enclose Permaculture-habiter_durablement_planete.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Télécharger
Télécharger l'enregistrement Permaculture-habiter_durablement_planete.mp318842 Kb
 

PostHeaderIcon Frédéric Lenoir, guérir le monde

( 13 votes )

Année: 2012

Durée: 1 H 07' 10''

Dans cette conférence publique, Frédéric Lenoir, philosophe, écrivain, directeur de la rédaction du Monde des Religions, nous offre une vision très synthétique de l’état du monde et des facteurs qui ont conduit à cette situation. Il aborde également le sujet du bonheur individuel, tel qu’il est traité par les différentes traditions spirituelles. Enfin, le philosophe propose quelques pistes pour se sortir de l’ornière, considérations basées sur l’analyse exposée dans la conférence.

Frédéric Lenoir est bien conscient des menaces qui pèsent sui l'humanité. Il souligne toutefois les nombreux aspects - objectifs - qui font que la vie aujourd’hui est considérablement plus aisée et plus gratifiante que dans le passé.

Comme l’explique le philosophe, notre civilisation pâtit de l’excès de réductionnisme qu’entraîne la vision cartésienne du monde, laquelle considère celui-ci comme une mécanique. S’y ajoute l’encouragement de l’individualisme et de la recherche du profit - maximal et à court terme - théorisés par le libéralisme économique.

Après avoir listé les valeurs universellement acceptées par toutes les civilisations, Frédéric Lenoir met en perspective deux d'entre elles: la liberté et la fraternité. La première est portée au pinacle dans le monde occidental alors que la seconde vient en première place dans les sociétés moins avancées. Par l’infusion de l’une et de l’autre là où elle est en déficit, nous parviendront à dépasser le choc des cultures qui prévaut aujourd’hui, nous dit le philosophe ...

Source: Vimeo - Guérir le monde (Conférence INREES avec Frédéric Lenoir)

Ecouter également Se comporter aujourd’hui comme si l’on devait mourir ce soir …, Les Rose-Croix, entretien avec Frédéric Lenoir, Frédéric Lenoir - le Christ philosophe, La spirale incontrôlable de l’accélération, Le pouvoir du moment présent, Société de la connaissance - société de la conscience, 4 scénarios pour la société en 2050, Pour une éthique de l'existence post-capitaliste, Les 4 accords toltèques de Don Miguel Ruiz

{enclose Frederic_Lenoir_guerir_le_monde.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Télécharger
Télécharger l'enregistrement Frederic_Lenoir_guerir_le_monde.mp331491 Kb
 

PostHeaderIcon Jeremy Rifkin - la troisième révolution industrielle

( 9 votes )

Année: 2012

Durée: 1 H 08' 44''

Cet enregistrement en langue anglaise contient une conférence passionnante de l’économiste et conseiller Jeremy Rifkin dans laquelle il expose sa vision de la troisième révolution industrielle. Vingt années de réflexion sont condensées en une stratégie basée sur cinq piliers pour conduire le monde vers une économie décarbonée durable.

Jeremy Rifkin décrit la transition d’un modèle de production et de distribution d’énergie centralisé à une architecture énergétique collaborative en réseau, sur le modèle de l’Internet: Internet constitue un système de production d’informations décentralisé qui se développe de manière organique, sans encadrement par un système de contrôle au sommet. La vision de Jeremy Rifkin consiste en une multitude d’unités de production / consommation d’énergie reliées en maillage les unes aux autres et échangeant leur énergie de manière dynamique en fonction des besoins et des excédents produits.

La réalisation de cette architecture s’appuie sur cinq composantes en interaction (voir le diagramme):

  1. la transition vers la production d’une énergie 100 % renouvelable,
  2. la transformation des habitations en unité de production d’énergie (immeubles à énergie positive),
  3. le stockage local de l’énergie, notamment sous forme d’hydrogène,
  4. la conversion du parc de véhicules en unités hybrides interconnectées
  5. et pour relier tous ces éléments, la mise en place d’un réseau intelligent de distribution de l’électricité fonctionnant de manière analogue à l’Internet - le smart grid.

La troisième révolution industrielle sera massivement créatrice d’emplois. En outre, elle peut très vite s’étendre aux pays en voie de développement, là où par ailleurs le paradigme de production centralisée de l’énergie a démontré son inefficacité.

Jeremy Rifkin explique comment l’Allemagne conduit la mise en place de cette stratégie pentagonale, entraînant avec elle l’Union Européenne. Toutefois, souligne l’économiste, la  transition requiert un changement de conscience pour réussir: l’avènement de la conscience biosphérique.

Source: YouTube - Jeremy Rifkin Energy @ German Conference at Harvard 2012

Ecouter également L’hydrogène arrive-t-il enfin ?, Financer la transition écologique par la planche à billets, L’Europe avance en matière énergétique, La vision énergétique de Jean-Marc Jancovici, Joël de Rosnay - La société fluide, Les Fab Labs, Société de la connaissance - société de la conscience

{enclose Jeremy_Rifkin-troisieme_revol_industrielle.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Télécharger
Télécharger l'enregistrement Jeremy_Rifkin-troisieme_revol_industrielle.mp332223 Kb
 
Plus d'articles...
<< Début < Préc12Suivant > Fin >>
page n°1 sur 2
FACEBOOK like
Recherche
Mots-clés